Association Républicaine Poulain-Corbion

Association Républicaine Poulain-Corbion

Communiqué de presse

Le 28 février 2015, lors de l’assemblée générale de l’Association Républicaine Poulain Corbion, les adhérents présents ont été unanimes pour dire que Poulain-Corbion aura sans aucun doute été la personnalité la plus marquante de Saint Brieuc par ses fonctions de :

  • Maire pendant 10 ans.

  • Député aux Etats-Généraux et à l'Assemblée Constituante :

    • il a été de ce fait un acteur de la Révolution française ;

    • à ce titre il a joué un rôle éminent dans la mise en place de la France moderne et de la démocratie.

  • Parce qu’il s’est opposé aux Chouans qui précisément lui reprochaient ses engagements et aspiraient au retour à l'Ancien régime, lui, refusant de crier « vive le Roi », il a été tragiquement assassiné dans l'exercice de ses fonctions.

De surcroît il a été reconnu à ses mérites et à sa valeur par les Républicains de l'époque Pradal-Baratoux qui lui ont fait dresser un superbe Monument oeuvre de l'éminent sculpteur briochin Pierre Ogé.

Le monument qui portait aussi les noms de 8 autres victimes de l'incursion chouanne a été l'objet des foudres conjointes de Vichy et des Nazis pendant l'Occupation allemande, comme s'il fallait faire disparaître le seul emblème républicain de Saint-Brieuc.

Si une tentative de déstabilisation de l’image de Poulain-Corbion a été faite par un auteur solitaire, cette opération a été caractérisée par plusieurs historiens qualifiés, les professeurs d'Université Bernard Bodinier et Alain Soubigou, comme inadéquate et reposant sur de fausses assertions. La brochure « Qui veut de nouveau tuer Poulain-Corbion ? » rétablit la vérité sur les prétendues malversations de l'ancien Maire et Député de Saint-Brieuc. Elle est consultable sur le site internet de l'Association par ce lien : //associationrepublicainepoulaincorbion.blog4ever.com/qui-veut-de-nouveau-tuer-poulain-corbion-1

 

Monument

Lors de l’AG de l’ARPC, les débats ont révélé que les adhérents ne comprennent pas que des engagements qui semblaient acquis aient pu être remis en cause, alors qu'aujourd'hui l'honnêteté de Poulain-Corbion est totalement rétablie.

Dans de nombreuses villes de l'ouest, les monuments fondus sous l'Occupation ont été refaits : Monument Leperdit à Rennes, statue équestre du Général Lariboisière à Fougères, Buste Armand Dayot à Paimpol, Buste Charles Baratoux à Saint-Brieuc. Ces reconstructions procédent de la valorisation du patrimoine mémoriel et statuaire que chacun s'accorde aujourd'hui à reconnaître comme nécessaire, tant pour l'époque actuelle que pour celles à venir.

 

Certaines hypothèses d’options réduites, telles qu’une reconstruction a minima sous la forme d'un médaillon ou d'un buste seraient perçues comme un désaveu, non seulement des engagements citoyens de Poulain-Corbion mais aussi de la reconnaissance que lui ont témoignée, au travers de la statue de Pierre Ogé, les Républicains de la fin du XIXème siècle. Ce serait aussi un renoncement à réparer l'outrage de Vichy collaborateur des Nazis en 1942.

Bonne note a été prise par Christian Daniel Maire-Adjoint représentant le Maire Bruno Joncour, de la proposition d'une souscription publique, permettant une défiscalisation des dons, à l'initiative de la Mairie avec le concours de l'ARPC.
En résumé :

    • il n'y a plus d'obstacle à la réalisation du monument, élément majeur du patrimoine briochin et symbole de notre attachement à la République ;

    • les accusations de malversations ont été réduites à néant par les historiens qualifiés ;

    • la question financière est réglable par une souscription publique.

A l'issue des échanges de l’AG, celle-ci opte donc, sans équivoque, pour le projet initial d'un monument avec statue en adoptant une résolution en 3 points votée à l'unanimité.

 

1. Poulain-Corbion est sans contestation possible la figure prééminente de l'histoire de Saint-Brieuc

2. La reconstruction du monument de 1889 détruit en 1942 procède d'un élémentaire devoir de réparation

3. Le coût de l'opération doit être supporté par une souscription publique à l'initiative de la Municipalité maître d'ouvrage.

                                            …........................................................................



11/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres