Association Républicaine Poulain-Corbion

Association Républicaine Poulain-Corbion

Un nouveau "négationnisme". Me Henri Blandin

A PROPOS DE POULAIN-CORBION.

 

 

 

 

                   Un nouveau «  négationnisme »

 

 

 

Le Télégramme a rendu compte - dans son numéro du 31 mars - du livre que Jean KERGRIST consacre ( va consacrer, puisque, apparemment, il n'était pas encore sorti ) à POULAIN-CORBION.

 

Et le titre de l'article se veut, à lui seul, un « coup de tonnerre » : KERGRIST déboulonne ((rien que cela !) le héros ( PoulainCorbion ).

 

On en retiendra, pour faire bref, que c'est à tort- abusivement - que celui qui fut maire de Saint- Brieuc de 1779 à 1789, puis député du Tiers Etat de 1789 à 1799, et enfin un NOTABLE, une PERSONNALITÉ - parmi les notables et les personnalités - de la cité briochine dans la dernière décennie du 18ème siècle, ne devrait être tenue, en fait, que comme une pâle figure, voire un filou, alors qu'il a été célébré comme un héros, digne du monument qui lui a été érigé en 1889 par la IIIème République et " déboulonné" ( cette fois. proprement, ou plutôt SALEMENT ) par les armées d'occupation en 1942.

 

Alors pourquoi, se demande Monsieur KERGRIST, consacrer - comme le fait l'association républicaine Poulain-Corbion - ses efforts à obtenir la réédification du monument détruit; et continuer à célébrer la mémoire de ce " triste " personnage.  Triste ? en tout cas indigne de l'hommage dont il a été l'objet et que l'association lui renouvelle chaque année, à la date anniversaire de sa mort ( son assassinat par les chouans ).

 

Monsieur KERGRIST ne va pas jusqu'à NIER cet assassinat.  Mais, en descendant ( dit-il ) d'un ancêtre chouan qui aurait participé à " ce coup de force ", il semble finalement vouloir réhabiliter la mémoire des assassins en salissant la mémoire de la victime.

 

Est ce une bonne ou une mauvaise action ? L'ARPC ( dont je ne suis qu'un modeste membre, sans aucune qualité particulière) considère pour sa part que c'est une mauvaise, très mauvaise action.  Pourquoi ?

 

Les responsables de l'association diront plus en détail et de manière argumentée ce qu'il en est - ce qu'il en fut- en réalité.  Mais pour ma part, en simple rationaliste et symboliste, je dirai :

 

A quoi bon ? oui, à quoi bon !!!

A quoi bon une telle polémique, car c'est bien ce que Monsieur KERGRIST s'attache à déclencher ... plus de deux siècles après l'évènement, auquel personne ne peut sérieusement attacher d'importance AUTRE QUE SYMBOLIQUE.

 

On peut sinon.. on pourrait remettre tout en cause: le 14 juillet,  la Marseillaise, Napoléon (ce que l'on fait ), les révolutions, les restaurations, toute l’Histoire; la Résistance ... et le reste.

 

A quoi bon, encore une fois.. Je ne doute pas que le livre ( à venir ) de Monsieur KERGRIST soit intéressant, documenté…

 

Il n’importe :

 

Un monument a été élevé à la mémoire (à la gloire !) de Poulain-Corbion.

 

L’occupant, en 1942, l’a « déboulonné » !

 

Cela suffit : on ne s’incline pas devant un tel acte. On réagit : c’est le but de l’ARPC. Cela, en ce qui me concerne, suffit à justifier son  action, dont j’ose espérer qu’elle aboutira par la volonté de ceux qui attachent quelque importance autant à la raison qu’au symbole.

 

                                                                                          Henri Blandin

 

                                                                        Citoyen briochin, Avocat honoraire,

                                                                         Maire honoraire (de Lannion)

 

 

 



13/04/2012

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres