Association Républicaine Poulain-Corbion

Association Républicaine Poulain-Corbion

Biographie sommaire de Pierr OGE

                                       Pierre OGE , fils de Pierre Marie OGE



Né à ST-BRIEUC le 24 Mars 1849, mort à PARIS, juin 1913

Il reçut les premières leçons de son père Pierre Marie OGE , auteur de nombreuses oeuvres.
Pierre OGE s'adonna d'abord à la sculpture sur bois et sur pierre.  Il apprit avec conscience son art toujours si délicat , parfois si difficile , et , à la mort de son père en 1867 (18 ans) il vint à PARIS où il frépenta assidûment l'atelier de CARPEAUX (Carpeaux 1827-1875), qui lui-même avait été l'élève de Pierre Marie OGE .
Sous la direction de ce maître illustre, le jeune statuaire monta la fontaine du Luxembourg (les Cinq Parties du Monde) et travailla au fronton de l'Hôtel de Ville de Valenciennes et à la statue
de WATTEAU.
Quand vint la guerre de 1870 (21 ans) M. OGE, comme tant d'autres artistes, abandonna le ciseau pour aller faire son devoir à l'armée de la Loire.
Après la campagne , il retourna près de Carpeaux et continua de perfectionner son talent.  A la mort de Carpeaux, il entre à l'atelier du sculpteur EUDE.

Il exposa pour la première fois en 1873 (24ans) et depuis cette époque, il ne s'est presque pas passé d'année , sans qu'il n'ait soumis à la critique quelques-unes de ses productions .
En 1880 (31 ans) il envoya au Salon son Pilleur de Mer (pour décorer les Buttes Chaumont).  Cette oeuvre acquise par la Ville de Paris lui valut une mention.  Cette même année la Ville De Paris lui commanda un oeil-de-boeuf pour l'escalier des Fêtes à L'Hôtel de Ville.
En 1883 (34 ans) il exposa VIRGINIE qui eut beaucoup de succès et obtint une mention. Elle fut acquise par le Musée de ST- BRIEUC.
En 1885 (36 ans) il crée LE BAPTEME GAULOIS; en 1886 le ROI DE NOEE, acquis par le musée de LORIENT ; en 1888, la statue de BRIZEUX inaugurée à LORIENT ;en 1889 (40 ans) la statue de POULAIN CORBION, maire de ST- BRIEUC; en 1891 (42 ans) la statue orante de Mgr BOUCHE dans la cathédrale de ST-BRIEUC ; en 1892 (43 ans ) le monument des Mobiles des C. du Nord tués pendant la Campagne (Champ de Mars et Cimetière de L'Ouest, bronze) ; en 1893 (44ans) il restaura les statues de COYSEVOX à BREST ; en 1894 il donna son monument de GOUNOD qui figura au Salon de 1894 et fut très admiré; en 1896 (47ans) monument à DUPUY de LÔME pour la Ville de LORIENT. en 1897 (48 ans) le buste de M. CHRISTOPHLE , gouverneur du Crédit Foncier de France.
Enfin de nombreux bustes commandés par l'Etat complètent la longue série des Travaux de notre distingué sculpteur au nombre desquels il faut noter le buste de Merlin de Douai à la salle du Jeu de Paume à Versailles ; celui de DESAUX à l'Ecole de Médecine ; et enfin le buste de Fustel de Coulanges qui figure à l'Institut et à l'Ecole Nationale Supérieure.
N'oublions pas de mentionner aussi la statuette célèbre, si répandue et si digne de l'être : la Marguerite de Faust (médaille de bronze.  Exposition de 1900).

OGE est officier d'Académie depuis le ler Janvier 1890 pour sa statue du Pilleur de mer.  Son frère Charles, professeur de dessin dans les lycées et collèges de Lorient, est un peintre connu, portraitiste, élève de Jérôme.
Quant à Pierre OGE , il aime son art avec passion étant de cette race bretonne vaillante et opiniâtre qui persévère sans cesse et sans cesse aussi il s'achemine vers le mieux. Membre de la Société des Artistes français, il est professeur de sculpture à l'institution nationale des Sourds et Muets.



19/01/2012

Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres