Association Républicaine Poulain-Corbion

Association Républicaine Poulain-Corbion

Le Télégramme et Ouest-France : compte-rendu du rassemblement du 28/10/11

Poulain-Corbion. En quête de réhabilitation patrimoniale

29 octobre 2011 . Le Télégramme.

Le rassemblement marquant l'anniversaire de la mort de Poulain-Corbion (1753-1799) à l'appel de l'Association républicaine Poulain-Corbion s'est tenu, hier, devant la plaque commémorative apposée sur l'angle nord de la cathédrale. À cet endroit historique où le commissaire du Directoire fut assassiné dans la nuit du 4-5 brumaire An VIII, soit les 27-28 octobre 1799. Le président Édouard Le Moigne n'a de cesse de rappeler la vie et les oeuvres du maire de Saint-Brieuc, député aux États généraux.

Symbole révolutionnaire républicain et artistique

L'association briochine entend restaurer la statue du représentant du Tiers état, figure emblématique de la Révolution, oeuvre du sculpteur local Pierre Ogé (1849-1913), érigée en mai1889, enlevée pour être détruite en 1942 sous l'occupation. «C'est un patrimoine révolutionnaire, républicain et artistique à réhabiliter, a souligné le président, devant une assistance fournie. Le monument, victime de la guerre, doit être réhabilité, et le sera». Un bouquet de fleurs a été déposé par les descendants de Poulain-Corbion, Adèle, Hermione, et Maël de la douzième génération, suivi du chant républicain, puis de l'assemblée générale.

 

                                           

 

 

 
Article visible aussi sur Facebook en cliquant sur le lien ci-dessous :
 
 
 

Journal Ouest-France du mardi 1 novembre 2011
Edition : Saint-Brieuc - Rubriques : Vie en ville

 

 

 

 

Les amis de Poulain Corbion veulent une statue

 

Sous la plaque commémorative à la cathédrale, les amis de Poulain Corbion ont tenu, cette année encore, à célébrer l'anniversaire de la mort de cet illustre Briochin.

 

Vendredi soir, les amis et descendants de Poulain Corbion regroupés au sein de l'association républicaine Poulain Corbion se sont réunis à Saint-Brieuc pour commémorer l'anniversaire de sa mort le 25 octobre 1789, lors d'une attaque des Chouans.

Né à Quintin en 1753, Poulain Corbion, avocat de profession a été maire de Saint-Brieuc de 1779 à 1789, puis commissaire du directoire. Désireux de perpétuer sa mémoire, ses amis militent pour voir ériger une statue en son honneur, pour remplacer celle implantée en 1889 et détruite en 1942 pendant l'occupation. « Car cette fin tragique et glorieuse constitue un fait majeur de la ville de Saint-Brieuc », déclarait Édouard Le Moigne, le président, dans son allocution sous la plaque commémorative apposée sur le mur de la cathédrale.

 

   

 Les photos ci-dessous sont de Gilles de Cordoüe Hecquard.

 

 

 
 Sur la place du Générale de Gaulle

 

 

 

 

Sur la photo ci-dessous on reconnaît les trois enfants descendants de Poulain-Corbion :Adèle, Maël et Hermione

 

 



29/10/2011

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres